Bilan lecture - Février 2020


Février a commencé avec un grand besoin de lectures réconfortantes. Je me suis alors tournée vers des livres que j'avais déjà aimés, avant de m'aventurer prudemment vers de nouveaux horizons.



Serpentine, de Mélanie Fazy


Serpentine est une relecture, mais je n'en avais pas parlé à l'époque. Mélanie Fazy est une autrice française qui n'hésite pas à aborder des sujets difficiles et qui les tissent dans des histoires qui mettent parfois mal à l'aise. Ma préférée est peut-être "Mémoire des herbes aromatiques", dans laquelle on rencontre une femme du nom de Circé, la tenancière d'un restaurant grec de nos jours.




The Silver Witch, de Paula Brackston


Le début du mois de février a été plutôt chargé et stressant, donc je me suis tournée vers une lecture réconfortante et qui me redonnerait confiance en moi pendant quelques jours. Plutôt que de choisir Robin Hobb, J.K. Rowling ou Tolkien, j'ai sélectionné The Silver Witch, un livre que j'ai lu pour la première fois il y a un an exactement.

Il raconte l'histoire de Tilda, une céramiste qui déménage au Pays de Galles après une tragédie personnelle, et qui trouve un réconfort inattendu dans sa nouvelle maison. Son récit alterne avec celui de Seren, une sorcière qui habitait au bord du même lac plusieurs siècles auparavant et devait surmonter ses propres obstacles pour obtenir le respect de sa communauté. Malgré les difficultés, ces deux personnages gardent un certain optimisme, ce qui rend ce livre inspirant. J'ai pris mon temps pour le lire, et il s'est révélé parfait pour mon moral.



The Hobbit Sketchbook, d'Alan Lee


Plus de quinze ans après le livre qui a fait naître ma passion pour la Terre du Milieu (Le Carnet de croquis du Seigneur des Anneaux), Alan Lee a publié en 2019 son compagnon. Inutile de préciser que j'étais enthousiaste à l'idée de le tenir entre mes mains. Ce livre est exactement ce que j'espérais : une plongée au coeur du processus créatif de l'artiste, à la fois pour ses illustrations traditionnelles et pour son travail sur les films.



Pride & Prejudice & Zombies, de Seth Grahame-Smith et Jane Austen


Ce livre annonce tout de suite la couleur. J'avais envie d'une lecture amusante et facile, quand je me suis souvenue que j'avais sauvé ce volume d'un grand ménage chez mon voisin.

Seth Grahame-Smith y réécrit le classique que beaucoup d'entre nous aimons, en y ajoutant une épidémie de zombies qui ravage la Grande-Bretagne depuis des décennies quand l'histoire commence. Les soeurs Bennet sont expertes dans l'art d'abréger les souffrances de leurs concitoyens revenus d'entre les morts, mais cela ne les empêche pas d'être tout excitées à l'idée de rencontrer leur nouveau voisin, Mr Bingley.

Les zombies ne transforment pas le scénario de manière drastique, de sorte que l'histoire bien-aimée est intacte, mais j'ai apprécié quelques transformations malignes qui ont épicé la lecture. Ce n'est pas un chef-d'oeuvre, mais je m'attendais à tellement pire que je suis bien contente de l'avoir lu (et honteuse, mais je travaille à éliminer ce sentiment).



La Lettre à Helga, de Bergsveinn Birgisson


A la fin de sa vie, un homme décide d'écrire une lettre à l'amour de sa vie.

Ce livre très court est une plongée fascinante dans la vie d'un Islandais qui survit tant bien que mal dans une région austère. La prose est belle, à la fois simple et profonde, et propose des réflexions sur toutes sortes de sujets. Elle vire parfois à la poésie, quand le narrateur décrit les paysages sauvages et parfois hostiles qui l'entourent. En revanche, j'ai trouvé ce dernier tout à fait antipathique et j'avais du mal à ne pas m'énerver contre lui (cela vous arrive-t-il aussi? Tenez-vous des conversations avec des personnages?). J'étais très mal à l'aise quand il ressassait encore et encore son désir pour cette femme et décrivait ses sentiments de manière très crue. Il ne laissait aucune place à ses sentiments à elle et la considérait comme la cause de ses propres problèmes.

Finalement, j'ai aimé lire un livre qui se passait en Islande, et l'ai trouvé bien écrit, mais j'ai trouvé ce texte trop personnel et trop masculin à mon goût.


Pour des avis plus fréquents sur mes lectures, je vous invite à aller faire un tour sur mon compte Instagram (il n’est pas obligatoire de s’inscrire) : https://www.instagram.com/lesmotsdemary/


Qu'avez-vous lu en Février?

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout